AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « culture; l'EFA (English and French Aristocracy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
COMPTE FONDATEUR
Le voyage commence...

Féminin Messages : 130
Ø Date d'inscription : 23/06/2010
Ø Classe : équipage
Ø Situation : marié
Ø Nationalité : anglaise


Passeport~
▬ RP's: Fermé ✖
▬ Point membre:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: « culture; l'EFA (English and French Aristocracy)   Sam 24 Juil - 11:27

English and French Aristocracy



{-Gary O'Connolly (1ère classe)
-Elvira O'Connolly (1ère classe)
-Socrate Von Obenheim (1ère classe)
-Jake Sussex (2ème classe)
-John Keaton (3ème classe)}

Ces personnages vont être liés entre eux par leur appartenance à un club privé : l’EFA (English and French Aristocracy)
Fondé par Sir Edward Hannigan en 1790, suite aux événements français, il avait alors pour but de venir en aide aux nobles émigrés français, venus chercher refuge en Angleterre.

Le club, réunissant les premières fortunes du pays, a ainsi pu fournir aux armées françaises de l’aide financière et morale. Malgré l’échec retentissant de cette Armée des Emigrés à Quiberon en 1795, face à l’armée républicain de Lazare Hoche, le Club anglais n’a jamais fermé ses portes, et dans un but altruiste, il a ainsi ouvert son champ d’action aux exilés, émigrés, disgraciés des pays voisins durant des siècles.

D’années en années, les désirs personnels ont pris le dessus sur le but altruiste de l’EFA Club, et sous couvert d’actions généreuses (travaux d’assainissement de la ville, par exemple), le club couve une réalité peu enviée. Corruption et manipulation sont en effet les maîtres mots de cette sous-société secrète. Ambitieux et requins financiers tirent les ficelles de cette machination, et de nombreux membres ont trempé dans de sordides complots. Le plus marquants fut celui qui vit la mort mystérieuse du prince Albert Victor de Galles, héritier de la couronne d’Angleterre.
Au réseau important, cette sous-société s’est ouverte à des personnes aux profils disparates, le principal étant le but officieux escompté.

Mais depuis quelques mois, chaque entreprise échoue : le traité d’armement naval entre l’Allemagne et l’Angleterre est avorté, et le projet de financement de l’Olympic, le plus grand paquebot du monde, s’est vu refusé. Les membres prennent plusieurs partis, et au sein-même de cet échiquier, la dissidence prend forme.

Face à ces dispersions, Sir William Hannigan, descendant direct d’Edward Hannigan et actuel président invite séparément quelques membres éminents de cet échiquier à New York sous un prétexte imaginaire : un jumelage avec la branche de l’EFA Club, montée récemment à New York.
Ainsi, chacun de ces membres imagine être le choix privilégié du président.

Le but de Sir William? Tester la fidélité de ces éminentes personnes, et les placer dans une toute autre situation que les fauteuils confinés du club. Il souhaite également vérifier si, arrivées à New York, il pourra leur faire confiance pour de nouvelles activités à venir.
© SPEECH ECRIT PAR KATE ET MISE EN PAGE PAR ABYGAËL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aborddutitanic.jtkc.org
 

« culture; l'EFA (English and French Aristocracy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.M.S Titanic :: « l'histoire du r.m.s titanic »-