AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♣ Plus rien, même toi, ne me retenais ; Ft. Katyleen O. VonLambert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
• découvre le paquebot •

Féminin Messages : 75
Ø Date d'inscription : 31/08/2010
Ø Classe : Deuxième.
Ø Situation : En couple.
Ø Nationalité : Française.


Passeport~
▬ RP's: Ouvert ✔
▬ Point membre:
13/1000  (13/1000)

MessageSujet: ♣ Plus rien, même toi, ne me retenais ; Ft. Katyleen O. VonLambert   Jeu 23 Sep - 19:11

    J’arrivais aux salons des deuxièmes et troisièmes classes comme ci je fut indigné d’y entrer, comme si j’était une personne plus haut placé qui n’aurais pas eu sa place dans une si mauvaise série B. Je sentais planer une certaine rivalité, entre pauvre habituellement il n’y a pas de rivalité, il n’y a qu’a regarder chez les troisièmes classes, il n’y a que des pauvres, et donc place à la fête, on profite de chaque jour qui passe, quitte à ne pas savoir où dormir ce soir autant passer une bonne journée. Chez eux s’est un peu le peace & love. Par contre, quand des deuxièmes classes sont d’avantage en phase nouveau riche que nouveau pauvre, on peut déjà constater de petits regards hautains par ci par là. Vous voyez par exemple, ça auparavant ça n’existait pas. Vous savez comme moi que la première classe à toujours diriger notre monde, ce sont eux les grands têtes pensantes du siècles et bien entendue les autres ne sont que insectes à leurs côtés, mais ce statut devenait de moins en moins un statut à convoiter, pour ma part ma vie me convenait, moi, j’avais le choix et je pouvais dire tout ce que je désirais. Ce loisir n’étais pas permis à tous, j’avais pu le constater. En outre, il semblait que beaucoup commence à se poser mainte et mainte question, le Titanic avait le don de vous faire chaviré, et pas que le cœur, l’esprit également, s’était toujours pareil, au départ, tous partaient avec un sentiment de confiance d’une immensité déconcertante, ils étaient tous heureux, changer de pays s’était changer de vie, d’une certaine façon. Puis, voilà que les doutes s’installaient pour plusieurs jeunes femmes et pourtant, le bateau avait embarqué sous peu. New-York étaient pour beaucoup une grande opportunité, alors quitte à changer pourquoi ne pas tout changer. Pourquoi être avec quelqu’un qu’on n’aime pas, pourquoi rester fidèle à ce mari qui a commis l’adultère un nombre de fois incalculable, pourquoi souffrir et se priver de sa liberté, la vie est tellement difficile, et au bou on mourra tous, plus ou moins de la même façon. Je ne su ce qui me fit tourner la tête a ce moment là et j’en perdue un peu l’équilibre, j’avais un moment d’inattention, et lorsque je revins à moi, a peine deux secondes plus tard je m’aperçu que j’avais bousculé une jeune femme, elle était blonde et assez jolie, son visage était plutôt jeune, j’aurais miser a premier coup sur une enfant de riche mais en y réfléchissant bien rien ne me laisser présager quoi que ce soit à son intention. Je ne lui laissais point le loisir de parler et présentez mes excuses presque instantanément.

    « Veuillez pardonner ma non chalance, j’ai été confuse un moment. » Elle adressa un sourire tout à fais aimable à sa camarade espérant ne pas l’avoir trop déranger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

♣ Plus rien, même toi, ne me retenais ; Ft. Katyleen O. VonLambert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.M.S Titanic :: « salle à manger des 2&3 classes »-